Les sacrements sont des actes symboliques (geste, parole), qui signifient une réalité invisible destinée à la sanctification des hommes.

Dans le sacrement, c’est Dieu qui agit par l’intermédiaire de son ministre (prêtre ou diacre).

II existe sept sacrements : le baptême, la confirmation et l’eucharistie, la pénitence (réconciliation ou pardon), l’onction des malades, l’ordre (par lequel on devient diacre, prêtre ou évêque) et le mariage.
Le baptême, l’eucharistie et la confirmation constituent “l’initiation chrétienne”.

 

BAPTEME

« Le Baptême est le sacrement de la régénération par l’eau et dans la parole. » Cathech R

« Le Baptême est le plus beau et plus magnifique des dons de Dieu… » St Grégoire de Naziance

 

  • BAPTEME DES PETITS-ENFANTS

La préparation au baptême proposée s’adresse aux parents. Elle peut se faire avant ou après la naissance de leur bébé et a lieu sous forme de 2 soirées de rencontre en couple.

Entre 4 ans et 6 ans, on recommande le baptême au cours du parcours de catéchèse.

Après 6 ans, il s’agit du baptême d’enfant (autre rite : baptême demandé par l’enfant lui-même voir bapteme des adultes).

 

  • BAPTEME DES ADULTES

Il existe chaque année des baptêmes d’adultes ainsi que des baptêmes d’enfants et d’adolescents d’âge scolaire.

Ces demandes de baptême sont souvent consécutives à un évènement important de la vie, à une rencontre, une épreuve, une lecture qui interpelle… Parfois, elles sont le fruit d’une longue recherche, d’une question sur le sens de sa vie.

Le catéchumène est un enfant ou un adulte qui demande le baptême pour lui. Il s’y prépare pendant plusieurs mois avec une équipe dite de catéchuménat et au sein de la communauté dans laquelle il recevra le baptême.

 

Concrètement : 

  • La première démarche a effectuer est de contacter le Père Ted six mois avant la date souhaitée.
  • Les enfants en age scolaire souhaitant être baptisés doivent au préalable participer aux rencontres de catéchisme proposées par notre paroisse et recevront en plus une préparation specifique pour le baptême.

 

PREMIERE COMMUNION (EUCHARISTIE)

La préparation à l’Eucharistie (première communion) est en parallèle et séparée des cours de catéchèse.

Deux années de catéchèse sont nécessaires ; la première communion est proposée à partir du CM1 (9-10 ans).

La 1ère communion se prépare en 5 séances. Planning des séances à confirmer.

 

CONFIRMATION ET PROFESSION DE FOI

Une préparation au sacrement de Confirmation et Profession de foi est organisée au sein de la communauté catholique francophone, en alternance une année sur deux et séparées des séances d’aumônerie.

Elle s’adresse:

– aux adultes
– aux jeunes de 13 ans ou plus (niveau scolaire 4ème / 3ème) pour la confirmation

– aux jeunes de 11 ans ou plus (niveau scolaire 6ème / 5ème) pour la profession de foi

Les réunions se déroulent en 6 séances le dimanche matin.
La date de la celebration est disponible sur le calendrier.

 

MARIAGE

  • EN ROUTE VERS LE MARIAGE

Vous envisagez de vous marier, ou vous avez déjà pris la décision de vous marier, la communauté Catholique francophone vous propose de cheminer ensemble vers le mariage.
Le sacrement du mariage se présente comme un itinéraire, une route en Eglise, pour vous aider à enrichir le sens de votre engagement.
Depuis le premier accueil par la communauté chrétienne, en passant par les rencontres, les partages, des temps de prière, jusqu’au jour de vos consentements devant le ministre (diacre ou prêtre), l’Eglise du Christ vous accompagne pour que votre réflexion, votre décision  s’enrichisse de la rencontre du Christ lui-même.
Par ce sacrement, l’Eglise vous appelle et vous envoie vivre un amour qui réussisse et soit un signe pour les autres.

 

  • LE MARIAGE, UN SACREMENT

Le choix de vous marier est important pour vous, et vous comptez l’organiser au mieux pour que la fête soit réussie.
La décision de vous marier à l’Eglise enrichit le sens de cette démarche. Elle signifie que, pour vous, le mariage n’est pas seulement un acte administratif, une convenance sociale, c’est également une aspiration profonde à être vrais à vos propres yeux, l’un vis-à-vis de l’autre, devant vos parents et amis, devant Dieu.

Dans le mariage, Dieu s’engage avec vous,
L’Eglise vous accompagne.
Par la force du sacrement, le Christ marche avec les époux
Et leur annonce chaque jour cette bonne nouvelle :
« Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux que l’on aime. ».

Les évèques de France

 

  • UNE OUVERTURE QUI MARQUE VOTRE VIE

La célébration religieuse représentera pour vous une ouverture :
Une ouverture du sens que vous voulez donner à votre mariage en plaçant votre amour sous le signe de l’amour de Dieu ;
Une ouverture à une communauté plus large que celle de vos parents et amis ;
Une ouverture à une communauté de croyants qui se proposent de vous accueillir, de vous accompagner, de se réjouir avec vous ;
Une ouverture à d’autres couples qui font la même démarche que vous.

  • Des couples sont à votre disposition pour vous aider à réfléchir au sens de cet engagement et à la signification du mariage chrétien. Quatre soirées pour s’interroger, échanger, approfondir. Merci de s’adresser à l’avance (au moins 6 mois avant la cérémonie) au Père Ted.

SACREMENT DU PARDON

  • Pour le sacrement de réconciliation, le Père Baenziger est à votre disposition tous les LUNDIS de 12h00 à 12h30, dans le confessional de la chapelle St Basile. (Note: ce n’est pas une mauvaise idée de téléphoner la veille)

 

SACREMENT DES MALADES

Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions “extrême onction” et “derniers sacrements”. La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux.

  • Le père francophone est à la disposition de toute personne souhaitant recevoir le sacrement des malades.