Message du Pere Eugene du 2 novembre 2016

“Bonjour,

Comment allez-vous? Je suis très touché de l’accompagnement que la communauté  francophone de Houston décide de donner à Haiti, par le biais de ma personne.  Vous me faites sentir que je ne suis pas seul dans cette situation si délicate après le passage du cyclone dévastateur sur une grande partie d’Haiti.
Je vous informe que ma campagne natale dans laquelle j’ai vécu pendant toute mon enfance est très touchée.  C’est un coin très éloigné de la ville des Cayes, dans le sud d’Haiti.  Jusqu’à présent, aucune n’y a encore distribuée.  Nous n’avons pas encore vu la présence de l’Etat Central.  Les gens de la localité font face à la famine et à la soif.  De plus, les toitures de plus de 90% des maison sont parties.  Lorsqu’il pleut, puisque c’est la saison cyclonique et pluvieuse, les gens ne savent quoi faire.  De plus, il n’y a pas d’abris provisoire dans ce lieu si retiré.  Il est à noter que les priorités sont multiples et il est difficile de les hiérarchiser.  Je commence déjà à procéder à la distribution de nourriture et de boissons aux gens.  Et maintenant, je planifie de les aider dans la reconstruction des maisons totalement détruites et à se procurer des tôles pour refaire certaines toitures.
Je tiens à vous remercier, au nom de la communauté  de Ducis.  Je vous suis très reconnaissant pour toute l’aide que vous avez déjà offerte.  Vous pouvez compter sur notre prière.
Mes remerciements à Père Ted et à Alain, qui sont comme de vrais ambassadeurs d’Haiti à Houston auprès de la communauté francophone.
Je vous envoie les photos de certaines maisons.


La dernière photo, est celle de la maison de ma grand mère.  C’est là que j’ai passé toute mon enfance.  La toiture de la maison de mon père est endommagée.  Trois maisons de mes proches sont totalement détruites.
  img_4046 img_4037
J’ai aussi téléchargé la photo de la Bibliothèque du 50 qui est le fruit de mon travail avec la collaboration des Soeurs.
img_4031img_4023
Mille merci.”